Salutation, voici Notre Forum pour les fans de roplay qui souhaite s'amuser tranquillement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Fate Stay Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abriel
Admin


Messages : 129
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 34
Localisation : Bayon

MessageSujet: Fate Stay Night   Mer 3 Oct - 15:51

[RP basé, sur le manga Fate Stay Night,

RP mit pour le moment a titre de teste, je dois voir avec Night, si elle souhaite continuer le RP commencer sur AOM ou reprendre depuis le début.]

La Terre, superbe perle bleu de notre galaxie et objet de toutes les convoitises. Tous les 50 ans un portail dimensionnel s’ouvre sur la terre de Fuyuki, et laisse ainsi entrer dans notre monde des créatures de cauchemars n’ayant que pour seuls buts l’invasion de notre monde et l’éradication de notre peuple. Qui sont ces créatures et pourquoi elles ont jetées leurs dévolues sur notre planète nuls ne le sait, ils leurs fut donnés dans les temps anciens le nom de Cidoniens et leur monde fut nommé Cidonaï. Pour lutter contre ses créatures 7 hommes et femmes furent élus entre tous pour leurs forces, leurs courages, leurs dons magiques et leurs volontés hors du commun, un pouvoir leurs fut confié pour les aidés dans leurs tâches, le pouvoir d’invoquer un servant, l’âme d’une personne qui marqua les légendes passées, présent ou futures de son nom, le servant qui apparaît devant un maître est choisi au hasard mais généralement c’est le servant qui entendrai le mieux avec le maître qui répond à l’invocation. Les servants étaient divisés en 7 classes :
• Saber : tous les guerriers de cette classe excellent dans le maniement de l’épée.
• Archer : spécialistes des armes de jet mais il est dit que certains d’entre eux étaient capable de manier des armes de corps à corps.
• Lancer : guerriers maniant une ou plusieurs lances.
• Caster : la caste des magiciens et adeptes de l’occulte.
• Assassin : personnes agissant dans l’ombre.
• Rider : caste des cavaliers et dompteurs connus pour leurs liens avec les animaux
• Berserker : classe de combattant connus pour leur puissance physique, utilisant la force brute pour mettre à bas leurs ennemis.
Les âmes pouvant prétendre à devenir des servants appartiennent à 2 types de personnes
• Les héros : ce sont les âmes les plus courantes, les âmes d’hommes et de femmes héroïques qui ont marqués l’histoire et les légendes de par leurs actes mais aussi par leurs courages, leurs talents et leurs abnégations.
• Les anti-héros : contrairement aux héros, ceux-ci ont été connus de leurs vivants pour la peur et la crainte que leurs actes et leurs personnalités ont fait ressentir à leurs contemporains. C’est cette peur et cette crainte qui les ont fait devenir aussi des légendes.
L’histoire comment dans la ville de Fuyuki, ou les personnages vivent, ils ne connaissent pas forcément l’existence des Cidoniens et aucun n’a pour le moment rencontrer son servant, chaque maître porte sur le dos de la main une marque qui l’identifie comme étant l’un des élus. Je propose aussi que chaque personne incarne un maître et un servant, mais que le servant que nous contrôlons n’ait pas forcément pour maître celui que nous avons créé (donc en fait je propose d’avoir pour servant le personnage de quelqu’un d’autres et idem pour les servants). Bien sur cette option impliquera d’éviter de quitter le rp sans prévenir pour ne pas bloquer son partenaire.

La fiche :
Pour un Maître :
Nom et Prénom :
Age :
Activité (métier exercé ou étude fait si le personnage est étudiant) :
Histoire :
Magie ou compétence :
Arme (si ne maîtrise pas la magie) :
Description physique :
Description morale :
La marque :
Image :

Pour un Servant :
Nom et Prénom (le servant n’est pas obliger de révélé son vrai nom à son maître, généralement ils sont appelé par le nom de leurs classes) :
Classe :
Age (âge qu’ils avaient au moment de leur mort) :
Histoire (idem que pour leur nom, ils ne sont pas obliger de la révélée à leurs maîtres):
Techniques et armes ou magie (pour le caster) : (chaque âme a une technique et une arme qui lui est propre) :
Description physique :
Description morale :
Image :

Mes Fiches :
Mon Maître
Nom et Prénom : Dias Rag
Age : 28 ans
Activité : Forgeron
Histoire : Le passé de Dias est trouble et désordonné, lui-même n’en parle pas beaucoup, actuellement il tient une petite forge avec une boutique où il vend ses créations ainsi que les commandes qu’il reçoit.
Magie : Renforcement, il peut rendre dur comme de l’acier tout ce qu’il touche. Pourvoir basique mais qui semble en cacher un bien plus grand.
Armes : une paire de Boomerang aussi grand que des épées.
Description physique : Grand (1m90) jeune homme à la longue chevelure rousse et aux yeux verts, Dias un corps très musclé du fait de son métier mais aussi de son entrainement à différents arts martiaux et de maniement de différentes armes, il a pour principe qu’un forgeron se doit de savoir manié les armes qu’il forge.
Description morale : Calme mais cynique, il a un grand sens moral. Il aidera toujours les gens qui pour lui semble avoir besoin d’aide.
La marque : [IMG=http://img35.imageshack.us/img35/1138/22564149.th.gif][/IMG]
Image : [IMG=http://img98.imageshack.us/img98/3807/diasn.th.jpg][/IMG], ses boomerangs : [IMG=http://img256.imageshack.us/img256/1521/images8ecb25134482515c8.th.jpg][/IMG]

Mon Servant :
Nom et Prénom : ??? Lui-même ne s’en souviens pas, il semblerait que l’invocation ait perturbé sa mémoire.
Classe : Archer
Age : à l’apparence d’un homme de 28 ans
Histoire : sera révélée au cours du RP héhé.
Techniques et armes : Manie une paire d’épées et un arc, mais il a le pouvoir de reproduire toutes les armes qu’il a vu dans sa vie.
Description physique : Grand, les cheveux argent et les yeux verts, le corps musclé d’un guerrier.
Description morale : Calme et réfléchie, Archer sais aussi prendre des risques quand il le faut et n’hésite pas à en venir aux décisions extrêmes quand cela est nécessaire.
Image : [IMG=http://img819.imageshack.us/img819/5563/1415renderplayreb.th.png][/IMG]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Abriel
Admin


Messages : 129
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 34
Localisation : Bayon

MessageSujet: Re: Fate Stay Night   Dim 21 Oct - 9:35

Les fiches et les posts :

Nom et Prénom : Haha a vous de deviner.
Classe : Ruler
Age : 19 ans
Histoire : Les Rulers sont une classe bien spécifique, ce sont des âmes choisie parmi les autres classes mais ce qui les différencient des autres, c'est qu'ils sont invoqué par les fondateurs, les entités à qui ont prête la création des servants et le choix des élus, ont dit aussi que si les élus remporte la victoire, les fondateurs exhaussent l'un de leurs veux. Les Rulers n'ont donc pas de maîtres.
Techniques et armes : épée longue et lance. Peut porter à distance des coups qui lacèrent.
Description physique : De taille moyenne, Ruler a des cheveux blond presque blancs et de grands yeux bleus pâles.  Son visage innocent et juvénile ainsi que ses courbes font douter que son armure dissimule un corps de guerrière.
Description morale : Calme et réfléchie, elle est aussi taquine et aime s'amuser.
Image :

Nom et Prénom : Ele RAg
Age : 17 ans
Activité : Étudiante
Histoire : Ele est la sœur cadette de Dias, son passé est aussi trouble que celui de son frère et elle n'en parle pas plus que lui.
Magie : magie de la terre
Arme  : une paire de hache création de son frère dont elle peut joindre les manches pour en faire un bâton  
Description physique : petite (1m60), Elle se démarque par ses yeux verts et ses cheveux d'un roux flamboyant et son corps musclé et athlétique de quelqu'un qui s'entraine tous les jours.
Description morale : d'un tempérament volcanique, Ele s'emporte facilement et a tendance a foncer dans le tas. Mais elle est douce et affectueuse avec ses proches.
La marque :
Image :
Ses Armes :

Servant : Assassin

Perso Servant :
Classe : Assassin
Age : 22 ans
Techniques et armes : une paire de Katar et des dagues. Grâce à sa magie, elle peut lié a ses armes différents éléments (eau, feu etc...) ainsi que de poison.
Description physique : de taille moyenne, Assassin à un corps fin et souple propre à sa classe, mais elle se déplace avec une grâce et une dignité qui tranche avec sa classe.
Description morale : calme et réfléchie, patiente et observatrice, fin stratège, sa personnalité ressemble plus à celle d'un chef alors que sa classe la voue a agir dans l'ombre.
Image :
Ses Armes :
Maître : Ele Rag

Nom et Prénom : Integra Wingates
Age : 26 ans
Activité : Femme d'affaires.
Histoire : Integra est l'héritière de la puissante fondation Wingates, corporation qui a étendus ses activités dans le monde entier au fil des siècles. Elle en à prit la tête depuis maintenant deux ans, mais à montrer ses compétences en la dirigeant d'une main de fer reprenant ainsi dignement le flambeau que lui a cédé son père.
Magie : Maîtrise de la magie de la glace.
Arme : une lance de glace
Description physique : Grande blonde aux bleus de glaces, Integra à aussi un physique de mannequin.
Description morale : Personnalité froide et parfois hautaine en raison de l'éducation quelle à reçut, on découvre une fois la glace brisée une jeune femme douce en manque d'ami véritable.
La marque :
Image :
sa lance : :  
Servant : Lancer

Perso Servant :
Classe : Saber
Age : entre 30 et 40 ans
Techniques et armes  : Manie une grande épée à 2 mains, maîtrise la magie du sang (sera développée au cours du RP)
Description physique : Grand homme aux cheveux et aux yeux noirs, son corps de combattant est bardé d'une lourde armure mais qui portant ne semble pas gêner ses déplacements.
Description morale : Saber est un homme sérieux et droit, dont le calme peut devenir rapidement horripilant pour les personnes énergiques. Son port altier et royal indiquent que de son vivant, appartenait à la noblesse.
Image :
Son épée :
Maitre : Corrina


Dernière édition par Abriel le Ven 27 Fév - 20:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Nightfangs



Messages : 73
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fate Stay Night   Sam 3 Nov - 20:44

Perso Maître :

Nom et Prénom : Da Silva Estelle
Age : 21 ans
Activité : Elle fait des études de biologie, tout en donnant des cours particuliers de temps en temps pour avoir des économies sous le coude
Histoire : Si elle est issue d’une ancienne famille de magiciens (et de maîtres), Estelle a toujours nié avoir de grands pouvoirs, contre l’opinion de ses parents, qui eux pensaient que leur fille serait particulièrement brillante en magie. Cependant, au fil du temps, ils ont pu constater que les pouvoirs de leur fille étaient des plus embryonnaires, inférieurs à ceux de son frère cadet. Cependant, la marque présente sur la main de la jeune femme les a toujours persuadés que les pouvoirs d’Estelle augmenteraient d’une manière exponentielle dans les années à venir. Croissance encore attendue…
Magie ou compétence : Estelle est capable de manipuler le vent. La seule capacité qu’elle s’est autorisée à dévoiler à ses parents est la création d’un écran de protection. Mais la jeune femme peut également propulser sur un ennemi de l’énergie pure ou des lames de vents de différentes intensités.
Arme : En complément de ses pouvoirs, qu’elle n’utilise jamais pour que ses parents la laissent tranquille, elle a appris le maniement du sabre, autant par curiosité que pour apprendre à manier une lame, mais reste une débutante en la matière.
Description physique : De taille moyenne, ses cheveux mi-longs de couleur foncée et ses yeux violets la rendent plutôt discrète, ce qui lui convient parfaitement.
Description morale : Estelle est du genre effacée, n’aimant pas particulièrement se faire remarquer. Elle est généralement calme et réfléchie, mais n’en a pas moins beaucoup de caractère et refuse de se laisser marcher sur les pieds, quitte à laisser tomber la discrétion pour exprimer haut et clair ses opinions.
La marque :
Image :  
Son sabre :

Perso Servant :

Classe : Rider
Age : Une vingtaine d’années en apparence, mais son attitude et sa technique élaborée semblent indiquer qu’elle est nettement plus vieille
Histoire : Généralement, elle refuse d’en parler. Mais, quand on insiste un peu, elle invente une histoire invraisemblable, fabriquée de toutes pièces, un sourire ironique généralement vissé aux lèvres. En bref, soit elle ne dit rien de son passé, soit elle fait exprès de brouiller les pistes…
Techniques et armes ou magie : Son style de combat est des plus agressifs, lorsqu’il faut agir, c’est toujours la première à s’élancer, quitte à prendre des coups pour rien. Ses armes de prédilection sont de longues lames plates qu’elle glisse entre ses doigts pour s’en servir comme de griffes. Elle est capable de les allonger en utilisant sa magie, utilisation basique de sa capacité à modifier ses lames à volonté. Elle rechigne généralement à utiliser l’intégralité de ses pouvoirs, sans doute par peur de voir son identité dévoilée.
Description physique : De longs cheveux blancs, des yeux d’un bleu très clair. Fine et élancée, elle est plus solide que sa physionomie ne l’annonce. Elle utilise toujours au mieux sa souplesse et son agilité en combat, mais reste tout de même relativement fragile face à un adversaire employant la force brute.
Description morale : Généralement plutôt taciturne et agressive envers les inconnus, son côté fier et parfois arrogant cache sa hantise d’être reconnue pour ce qu’elle est. Elle n’en est pas moins loyale et sera toujours prête à se battre pour ses idéaux.
Image :
Ses lames :
Maître : Dias

2e Perso Maître :

Nom et Prénom: Altagracia Corrina
Age : 20 ans
Activité : Elle poursuit des études d’architecte, et gagne un peu d’argent de poche en jouant les sparring-partners à mi-temps dans son club de boxe
Histoire : Les familles Da Silva et Altagracia ont toujours été rivales, et ce depuis des générations, toutes deux portant la responsabilité des magiciens et des maîtres. Néanmoins, les parents de Corrina décidèrent de couper court à ce conflit, et ont rompu les liens avec le reste de la famille. La jeune femme leur en a voulu, ce qui n’était pourtant pas le cas au début. Ce ne fut qu’en faisant ses classes d’enseignement secondaire avec Estelle que Corrina commença à la haïr. Brillante, toujours première, elle avait remarqué la discrétion de sa rivale, et comprit qu’elle cachait son talent pour ne pas être au premier plan. Pour elle, cela avait pour but de l’humilier, et le calme et l’attitude posée d’Estelle signifiaient son arrogance et son mépris envers l’héritière de la famille Altagracia…
La rancune de Corrina continua de s’étendre, même une fois les deux étudiantes séparées, la jeune femme se défoulant volontiers à travers la pratique de boxe thaïlandaise, sans pour autant éprouver la volonté de blesser Estelle. Pour sa rivale, l’humilier sera largement suffisant…
Magie ou compétence : Maîtrise très poussée du feu.
Arme : En plus de sa maîtrise de la boxe thaïe, elle dispose de poings américains "customisés"
Description physique : A peine plus petite qu’Estelle, légèrement plus fine, Corrina est cependant solide, et dispose d’une musculature discrète mais non négligeable. Ses cheveux sont blond pâle, et lui arrivent à mi-cuisse, parfaitement assortis à ses yeux couleur rubis.
Description morale : Fière et déterminée, tenace et loyale, Corrina ne devient une vraie peste –arrogante et colérique- que lorsqu’Estelle est dans les parages. Elle lui voue une haine coriace, et serait prête à tout pour lui montrer qui est la plus forte, la plus douée en magie, même si cela passe après la victoire contre les Cidoniens, bien entendu. Son comportement belliqueux et son style vestimentaire ont d’ailleurs tendance à la ranger dans la catégorie des "garçons manqués"
La marque :
Images :  
Ses armes :

2e Perso Servant :

Nom et Prénom : Inconnus
Classe : Lancer
Age : Imprécis, on lui donne entre vingt et trente ans
Techniques et armes ou magie : A l’instar des combattants de sa classe, elle manie une longue lance avec brio et vivacité. Essentiellement, ses coups ne visent pas à blesser, mais à tuer. Si son ennemi résiste à l’un de ses assauts destructeur, il est peu probable qu’il survive au second… En plus de sa lance, elle semble maîtriser un art martial dérivé de la capoeira. Elle ne semble pas détenir de pouvoirs particuliers –à moins de les dissimuler soigneusement- mais sa voix semble avoir le don de galvaniser ses compagnons et d’inspirer la peur à ses ennemis…
Description physique : Grande, dotée d’un charisme exceptionnel, Lancer en impose, aussi bien par son air altier que sa beauté princière. Ses courbes sont des plus féminines, ne masquant pourtant pas sa musculature sèche mais efficace. De très longs cheveux d’un roux flamboyant complètent le tableau, couplés à des yeux jaunes feu.
Description morale : Raisonnant avec une logique digne d’un empereur en campagne, Lancer dispose de plus d’un grand sens de l’honneur, et d’une volonté à toute épreuve. Elle est rancunière, mais sait se montrer douce et compréhensive quand la situation l’exige.
Images :  
Sa lance :
Maître : Integra


Dernière édition par Nightfangs le Lun 13 Avr - 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel
Admin


Messages : 129
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 34
Localisation : Bayon

MessageSujet: Re: Fate Stay Night   Sam 3 Nov - 20:47

Ville de Fuyuki, Juillet 2012.

Dias était tranquillement dans sa forge entrain de frapper méthodiquement un morceau de métal afin de lui donner la forme d'une épée. Le bruit que faisait le marteau frappant résonnait dans la pièce pourtant depuis l'extérieur on entendait rien, en effet, par soucis de ne pas gêner son voisinage, Dias avait pris soin de faire renforcer au maximum l'isolation phonique de son atelier. Dans la pénombre de l'atelier, Dias offrait un spectacle saisissant, torse nu les muscles luisant de sueur, ses yeux verts illuminés pas les flammes de l'âtre qui faisait flamboyer ses cheveux roux et mettait en valeur sa haute taille.

Il allait de nouveau frapper son morceau de métal, lorsque la terre se mit à trembler, Dias lâcha son marteau et le morceau de métal pour se plaquer contre le mur derrière lui. La secousse passa rapidement. Une fois terminée, il ramassa le marteau et le morceau de fer, qu'il plongea dans un sceau d'eau. Il sortit alors de l'atelier pour aller voir dans la maison, si il y avait des dégâts, c'est alors qu'en retirant ses gants qu'il remarqua que la marque qu'il portait sur le dos de la main luisait d'une lueur rouge.

Je vois, le moment est donc venus .... Dit-il en voyant cela, il lança ses gants dans l'atelier, éteignit le feu et ferma tout avant de se rendre dans sa maison, visiblement pour aller chercher quelque chose et prendre une douche.

Lovée dans l'un des confortables fauteuils de la bibliothèque de la respectable demeure des Da Silva, Estelle lisait tranquillement une grimoire relié de cuir qui semblait assez ancien. La jeune femme semblait pensive en décryptant au fur et à mesure les paragraphes de l'ouvrage. Mais le brutal tremblement de terre lui fit perdre le fil de sa lecture et de ses pensées, mais un instant plus tard le calme était revenu. Elle n'avait pas bougé d'un centimètre, confiante en la résistance de la maison, mais restait tout de même troublée. Ce ne fut qu'au moment où elle s'apprêtait à reprendre sa lecture qu'elle remarqua la lueur inhabituelle émanant de sa marque.

Estelle ferma sèchement le grimoire, se leva et alla poser l'ouvrage sur le bureau de la bibliothèque, soucieuse d'en reprendre la lecture ultérieurement. Mais ce qu'elle cherchait en parcourant attentivement les allées de la bibliothèque, c'était un autre livre, qu'elle avait lu il y avait un moment de cela. Elle finit par le retrouver, et dût se mettre sur la pointe des pieds pour l'atteindre et l'extirper de son emplacement. Elle parcourut rapidement les pages, puis referma le livre en douceur. C'était ça, le signe. Ce fut la seule chose qu'elle pensa avant de sortir en trombe de la bibliothèque, pour aller s'enfermer dans sa chambre en toute hâte.

Après avoir pris une douche et s'être changer, Dias descendit dans sa cave. Sur le sol de celle-ci était tracé des dessins compliqués, un cercle d'invocation, visiblement Dias s'attendait à ce tremblement de terre, et avait pris les devants pour se préparer. Il se posta devant et commença a incanté, le dos de la main portant la marque tourné vers le cercle.

Oh Toi, dont l'âme traverse l'espace et le temps, entend et répond à mon appel, de par ma volonté et en unissant ma force à la tienne, je jure d’anéantir les forces du mal qui se dressent devant moi. En mon nom, moi Dias Rag, je scelle ici et maintenant le pacte, apparait Servant et ensemble défendons la création !!!!

Tout au long de l'incantation, la marque et le cercle s'étaient mis à luire à l'unisson, d'une lumière pulsante comme vivante réagissant à la voix de Dias, à la fin la lumière était aveuglante et illuminait toute la pièce. Quand elle s'éteignit, une autre personne était présente dans la pièce, débout au centre du cercle ...

[Le cercle :

Sa première pensée fut qu'elle se sentait enfin entière, libre d'enfin combattre à nouveau pour ses convictions. Voire sacrifier sa vie pour ce qu'elle croyait juste. Mais pas question de disparaître trop vite...
Rider commença par observer avec application l'endroit où elle était apparue pour répondre à l'appel de son nouveau Maître. C'était une habitude. Observer était pour elle un moyen tactique afin d'avoir le dessus dans un affrontement. Elle remarqua enfin l'homme qui l'avait appelée, et l'évalua du regard sans prononcer le moindre mot. Pas encore... Grand, bien bâti. De longs cheveux roux, des yeux verts. Rider se sentit soudain menue face à lui. Mais elle croyait en son potentiel et savait parfaitement que les muscles ne faisaient pas le combattant. Pas entièrement, du moins.
- C'est toi, mon Maître ? demanda t-elle, tout en sachant parfaitement que la question était superflue
Mais elle avait besoin de cette réponse, toute certaine qu'elle fut...

Assez loin de là, Estelle sortit enfin de sa chambre, son grimoire sous le bras. Elle avait passé un bon moment à relire le paragraphe qu'elle avait autrefois survolé, pensant qu'elle aurait le temps d'y réfléchir plus tard. Du temps, elle en avait perdu, mais moins que ce qu'elle pensait. Mais maintenant, il fallait agir. La jeune femme se glissa discrètement hors de la maison, bien contente que ses parents soient sortis et que son frère soit encore en train de réviser.

Elle rejoignit d'un pas vif un bâtiment peu étendu, à une centaine de mètres de la maison. Pour elle, pas question de tenter l'invocation chez elle, au cas où elle échouerait. Autant faire exploser la vieille annexe, depuis longtemps désaffectée, plutôt que de prendre des risques inutiles. Elle referma soigneusement la porte derrière elle et se mit au travail pour tracer un cercle d'invocation identique à celui représenté dans l'ouvrage ancien. Une fois cela fait, Estelle sentit l'excitation la gagner. C'était la première fois qu'elle pouvait vraiment mettre à l'épreuve ses pouvoirs, sans avoir peur d'être harcelée de questions par ses parents. Aussi relut-elle une fois de plus l'incantation, afin d'être certaine de ne pas commettre d'impair lorsqu'elle tenterait sa chance. Elle inspira un bon coup, pour recouvrer son calme, puis tint le grimoire devant-elle de sa main gauche, tendant la paume de sa main droite vers le cercle et commença à déclamer l'invocation.

- Esprit vainqueur de temps oubliés, dont le nom et la gloire sont restés, écoute ma voix et réponds moi. L’Obscurité et le Chaos avancent leurs pions sur l'échiquier du Destin. Ensemble, lames et pouvoirs, faisons les disparaître de ce monde ! Mon Appel, notre Pacte, les mèneront à leur fin. Servant, viens à moi et unissons nous pour la bataille, pour la Liberté !

Estelle fut contrainte de fermer les yeux, le cercle, d'abord illuminé progressivement, répandant alors une lumière aveuglante. Puis le noir revint. La jeune femme rouvrit les yeux, un peu inquiète, ne distinguant par grand chose dans le fouillis de points multicolores qui limitaient sa vision, résultat de la lumière difficilement supportable émise par le cercle durant l'invocation...

Exact, c'est moi qui t'ai appelée ici. Mon nom est Dias Rag, enchanté. Bienvenue au 21e siècle. Répondit Tranquillement Dias. Tu doit être de la classe Rider, Berserker ou Assassin, ne portant pas l'une des armes ou toges traditionnelles des autres classes, après je peux me tromper, il t a toujours des exceptions. Ajouta-t-il après avoir détailler la jeune femme qui lui faisait face, jolie, les cheveux blanc, un corps fin et élancé qui lui donne à pensé qu'elle doit être une guerrière qui base sa technique de combat sur sa souplesse et sa vitesse, plutôt que sur la force brute. Me donnera tu ton nom ? Ou dois-je t’appeler par le nom de ta classe ?

______________________

Archer se redressa, il était apparut en ayant un genou en terre, il avait un peu la tête qui tournait, après que le vertige soit passé et que la lumière aveuglante se soit apaisée, il observa son nouvel environnement. Il remarqua d'entré la jeune femme qui se protégeait le visage. Mignonne, toute vêtue de noirs comme ses cheveux et les yeux violets. Je suppose que c'est vous qui m'avez invoqué ?

______________________

Ailleurs en ville dans une ruelle déserte, une jeune femme s'éveille, elle porte une armure et une épée, cheveux blond presque blanc, les yeux bleues pâles, regardant autour d'elle un peu perdue.

Hum, ou suis-je ? Si les fondateurs m'ont invoquée ici, c'est que la guerre est proche. Je dois vite partir à la recherche des autres servant et maîtres. Se dit-elle avant de se mettre en route, elle sauta en l'air pour atterrir sur le toit de l'immeuble qui se trouvait devant elle. Saut humainement impossible, l'immeuble faisant 10 étages, mais qu'elle réussit sans mal.

______________
- Fenrynn Libra, se présenta le jeune femme
Et je fais en effet partie de la classe Rider. Maintenant que tu sais mon nom et ma classe, à toi de déterminer comment tu souhaites m'appeler. Mais j'avoue avoir une légère préférence pour n'être nommée que par ma classe. Moins je dévoile de moi et mieux je me porte, pour être tout à fait franche, ajouta t-elle avec un sourire entre ironie et douceur mélancolique

_________________________________

- Exact, répondit Estelle, légèrement troublée
Elle n'avait jamais pensé échouer dans sa tentative, confiante en ses pouvoirs, mais se retrouver face à face avec un Servant -son Servant, réalisa t-elle enfin- avait quelque chose de.... particulier. La jeune femme se rendit enfin vraiment compte de ce que signifiait s'engager dans la guerre. Mais elle n'avait pas peur. Pas maintenant, alors qu'elle se sentait enfin capable d'affronter et de rabrouer ses parents exaspérants. Alors qu'elle pourrait enfin utiliser ses pouvoirs à leur plein potentiel, sans plus rien cacher.
- Je suis Estelle Da Silva, se présenta t-elle
De quelle classe est-tu ? Et quel est ton nom ? J'avoue que je suis un peu curieuse... s'excusa t-elle avec un fin sourire, tout en détaillant attentivement celui qui lui faisait face

Je suis de la classe Archer, quand a mon nom ... Commença Archer avant de s'interrompre. Il secoua la tête comme si il tentait d’éclaircir ses idées.
Étrange, je n'arrive pas à me rappeler mon nom ... Reprit-il confus.

_________________

Soit, va pour Rider, si tel est ton souhait. Appelle moi Dias. Veux tu sortir ? Visiter la ville pour te familiariser, par exemple, ou trouver un endroit ou manger ? Malheureusement je n'ai encore aucunes informations sur de possibles déplacement d'ennemis pour le moment. Demanda Dias.

_________________

Estelle fronça très légèrement les sourcils. Etait-il possible qu'elle ait fait une erreur dans l'incantation ? Ou bien que la formule d'invocation du grimoire soit obsolète ?
- Peut être que ce n'est que temporaire, avança t-elle prudemment
En attendant, on pourrait peut être partir en reconnaissance, histoire que tu puisse t'habituer au terrain, suggéra t-elle ensuite, l'air un peu coupable.
Si Archer avait perdu la mémoire parce qu'elle avait fait une erreur, elle s'en voudrait pendant un bon moment...

__________________

Un sourire s'esquissa sur le visage de Rider.
- Bonne idée. Rien que aller jeter un oeil aux alentours pour me dégourdir les jambes me convient. Pour l'instant, il vaut mieux que j'étudie un peu les lieux, de toute façon. Et le plus tôt sera le mieux, histoire d'avoir une longueur d'avance sur l'ennemi.

________________________

Possible. Commença Archer avant d’acquiescer à la proposition d'Estelle de visiter la ville. Bonne idée, une reconnaissance des lieu n'est jamais inutile, ainsi je pourrais savoir dans quels endroits je pourrais combattre et dans lesquels ça sera à éviter. Ajouta-t-il.

________________________

Et bien allons y. Dit Dias en prenant dans l'atelier une paire d'objets noirs ressemblant à des pointes de lance, bien que chacun faisaient prés de 50cm de long, il prit aussi un système de sangles permettant de les transporter qu'il sangla dans son dos. Puis il conduisit Rider dans l'entrée de la maison ou il prit un long imperméable noir, qui lorsqu'il le revêtit dissimulait complétement les objets qu'il avait mit dans son dos.

Rider observa attentivement le manège de Dias, tout en se demandant quelles pouvaient être exactement ces armes. Puis elle laissa tomber, préférant observer les alentours, aussi bien pour reconnaître les alentours que pour s'assurer qu'il n'y avait pas encore de Cidoniens se baladant dans le coin...
Puis une interrogation s'imposa à elle
- Hmm, tu ne crois pas que je devrais me cacher ? demanda t-elle pensivement, tout en triturant une mèche de ses cheveux blancs
Je veux dire, une jeune femme avec des cheveux comme les miens, ça doit se remarquer à des kilomètres... Mais en même temps je n'ai jamais aimé me cacher...

__________________________________

Estelle prit le temps de vérifier que ses parents n'étaient pas encore rentrés avant de quitter l'annexe désaffectée pour se diriger vers la ville. Si elle pouvait éviter pendant un petit moment que ses parents ne soient au courant de l'existence d'Archer, elle était preneuse. Même si ce n'était que temporaire. Elle avait toujours détesté se retrouver au premier plan, et désirait rester discrète le plus longtemps possible. Elle se détendit un peu en arrivant en ville, finalement décidée à profiter de chaque instant de calme avant que les Cidoniens ne passent à l'attaque...

________________________________________

A quoi bon ? Maintenant on voit tellement de gens avec des couleurs de cheveux sortant de l'ordinaire qu'on ne fait plus attention. Répondit Dias en fermant la porte de chez lui. Puis il emmena Rider dans le centre-ville qui était en plein de vie, personne faisant les boutiques, buvant dans les cafés etc ... Et lui fit découvrir celle-ci.

Cette ville pétillante de vie ... difficile à croire qu'elle va se transformer en champs de bataille. Marmonna-t-il

____________________________

Archer suivit tranquillement Estelle, ne cherchant même pas a se dissimuler. Il observait la ville, repérant les zones ou il ne chercherai pas le combat et celle ou il attirerai ses ennemis. Les personnes qu'ils croisent l’intéressaient aussi, car il était intrigué par l’insouciance de leur vie.

_____________________________

Rider ne répondit rien, se contentant de gratifier Dias d'un regard à la fois curieux et compréhensif. Mais elle n'avait toujours pas envie de passer du temps à se répandre en discussions là dessus. La guerre arriverait bien vite, et elle était parfaitement consciente qu'elle devrait être prête à l'affrontement. Elle mémorisait donc les lieux, sans accorder énormément d'importance aux différents individus présents sur place.

_________________________

Estelle, de son côté, était bien plus détendue que précédemment, et cessa pendant un instant de penser à l'avenir brumeux qui l'attendait, avec son lot de combats et de monstres. Puis, pensive, elle se tourna vers Archer
- Tu ne te souviens même plus de ton passé ? demanda t-elle, curieuse

_________________________

La Ville de Fuyuki était bordé de tout les cotés par une grande foret dans laquelle se trouvaient plusieurs temples et maisons en ruine. Dias les montraient justement à Rider pour quelle connaissent leurs localisations afin d'y attirer les Cidoniens si jamais ils venaient à attaquer en ville, il lui avait aussi montrer la section des entrepôts dans le centre-ville autre lieu ou il n'y aura pas de civil pris dans les combats.

Ils observaient l'un des temples en ruine lorsqu'un portail apparut prés de celui-ci et que plusieurs créatures en sortirent. Créatures immondes et reptiliennes pour certaines et quelques unes plus grandes et massive.

Les plus petites et visiblement étant celle qui dirigeaient, étaient complétement noires, le corps recouvert de ce qui semblait être de la chitine, les mains terminées par de longue griffes et elles avaient une longue queue pointue. Le plus saisissant étant qu'en lieu et place de langue, elles avaient une seconde bouche.

Les plus grosses ressemblaient a des crabes mais avec un semi torse humains et 2 paires de pinces, appelées des Selkechs. Enfin entre les 2 on trouvait des créatures de 3 m de haut à tête et griffes d'oiseau et le corps recouvert d'écailles, les Avirans

Vous voilas déjà vermines ? S'exclama Dias.

Prosternez vous humains, face aux Cidoniens vos nouveaux maîtres ou Mourrez. S'exclama l'une des créatures noires.  

________________

C'est flou, je ne vois que des images de batailles et de flam... Commença Archer avant de s’interrompre brusquement pour se tourner vers les arbres de la forêt qu'il apercevait de là ou il était.

________________

Partout en ville, d'autres personnes se tournèrent vers l'endroit ou est apparut le portail, visiblement tous percevaient l'énergie magique et maléfique qui s'en dégageait.

[Les Cidoniens :  

Les Selkeshs :  

Les Avirans : ]

______________________________________

Rider réagit avec une rapidité trahissant l'habitude. La créature venait à peine de s'exprimer qu'elle était déjà en garde, trois lames dans chaque main, et prête à agir. Elle jaugeait en silence chaque type de monstre, avec concentration mais sans cacher son dégoût
- Je ne me suis jamais prosternée devant qui que ce soit, ce n'est pas maintenant que je vais commencer, gronda t-elle
Elle décala légèrement ses appuis, tout en modifiant l'aspect de ses lames. Le métal fut parcouru d'une onde bleutée, tandis que le métal s'étirait, pour atteindre une dimension semblable à celle d'un sabre, bien que les lames soient toujours aussi plates et dépourvues de garde. Rider serra d'avantage les poings, autant pour raffermir sa prise sur ses armes que pour signaler qu'elle n'avait pas l'intention d'y aller de main morte.
_____________

- Tu vois quelque chose d'ici, Archer ? demanda Estelle, un pli anxieux barrant son front
Elle était loin d'imaginer que les Cidoniens passeraient si vite à l'action. Mais, maintenant, elle savait très bien qu'il n'était plus question de reculer. Même si elle n'avait pas l'intention de se jeter dans la mêlée sans la moindre prudence. D'autant plus qu'elle n'avait pas pris son sabre, et qu'elle connaissait fort bien son niveau en la matière. Seule sa magie pourrait la défendre, là bas.
- Rapprochons nous, fit-elle d'un ton plus posé
Histoire de voir combien son nos ennemis, et de déterminer le meilleur moyen d'en venir à bout...
_____________

- Ah, ce serait déjà l'heure de l'affrontement ? commenta Corrina d'un ton pensif
C'est bizarre qu'ils soient si empressés, non ? ajouta t-elle en reportant son attention sur son servant
A moins qu'ils ne soient sûr d'eux. Quoi qu'il en soit, pas question de les laisser faire...
_____________

Stoïque, Lancer ne fit pas de commentaire, et se contenta d'observer de loin la zone sur laquelle les Cidoniens venaient de prendre pied. Elle réprima un soupir. Elle n'avait jamais aimé la guerre, même si elle était parfois nécessaire pour lutter contre la tyrannie ou l'injustice
- Maître ? demanda t-elle doucement, au bout d'un long moment de silence, ce simple mot ayant pour elle la valeur d'une question.

_________________________________

Dommage, la devise de ma famille a toujours été la mort plutôt que la soumission. Dit Calmement Dias, en passant les mains dans son dos et en sortant les étranges armes qu'il y avait fixé, d'un geste sec il les déploya et les armes prirent l'apparence de 2 longs boomerangs aussi long qu'une épée. Il se mit alors en position de combat un boomerang au dessus de la tête prêt à être lancer, l'autre devant lui pour bloquer d’éventuelles attaques.

_________________________________

Au coté de Lancer, se tenait une jeune femme blonde tranquillement assise, un petit cigare au coin de la bouche, sur le rebord du toit de l'immeuble ou elles se trouvaient, une courte lance bleu posée contre son épaule.

Ainsi ils sont déjà là, et bien Lancer, joignons nous donc à leur comité d’accueil. Dit Intégra Wingates, en lançant d'une pichenette son cigare dans le vide et en se levant.

_________________________________

Archer secoua la tête négativement à sa question malgré sa capacité de l’œil du faucon qui lui permettait de voir a de longue distances, il ne distinguait rien à l'endroit ou semblait être apparut les Cidoninens, la forêt était trop dense à cet endroit.

D'accord mais quoi qu'il se passe là bas reste prés de moi.
Dit il lorsque Estelle proposa d'y aller. Tu n'as pas encore d'expérience en combat réel, alors pour le moment on reste prudent.

_________________________________

Qu'importe la raison de leur venue, le glaive sanglant viens de nous être apporter, le temps de la guerre est venus. Répondit Saber à Corrina. Saber était un homme qui avait entre 30 et 40 ans, de longs cheveux et des yeux de jais, portant une fine moustache. Il était vêtus d'une lourde armure couleur métal et tenait à la main une longue épée dans son fourreau qu'il raccrocha à sa ceinture.

________________________________

Le regard de Rider glissa doucement sur les boomerangs de Dias. Alors c'est ça qu'il trimballe avec lui depuis le début, songea t-elle en se demandant comment on pouvait manier de telles armes. Elle même pouvait modifier ses lames à volonté, travailler le métal, le décomposer et le recomposer de multiples manières pour obtenir une combinaison improbable et généralement meurtrière, mais elle se demanda un instant si elle serait capable de manier des boomerangs. Puis elle se rendit compte que le temps n'était pas à une réflexion là dessus, et se ramassa sur elle-même, prête à foncer ou à bondir selon la réaction des Cidoniens face aux piques pour le moins cyniques de leurs deux opposants

________________

Estelle resta silencieuse un instant, puis soupira
- D'accord, je comprends, finit-elle par déclarer, pensant à voix haute
Même si une part de moi a envie de foncer dans la mêlée pour régler leur compte à ces fichus monstres, je suppose qu'il vaut mieux pour moi d'éviter ce genre de situations. Mon pouvoir est surtout utile à bonne distance, après tout. Et je doute que mon bouclier soit capable de repousser un nombre infini d'attaques.
Elle laissa échapper un rire amer
- En fait, j'aurais mieux fait d'envisager cette situation dès le début, et m'entraîner sans relâche. Mais bon, maintenant il est trop tard. Allons-y, alors, Archer. Je ne ferais pas de bêtises sur un coup de tête, promis.
La jeune femme se mit en marche, bien qu'une partie d'elle n'ait pas envie de s'approcher plus que ça de l'affrontement imminent

________________

Lancer ne put s'empêcher de sourire face à la réaction de la femme qui l'avait invoquée. Elle était d'ailleurs bien contente que son maître ait été une femme. S'il s'était agi d'un homme, sans doute la situation aurait été plus complexe. Après tout, la femme aux longs cheveux flamboyants avait acquis une méfiance naturelle à l'égard de la gent masculine. Les vieilles rancunes sont tenaces.
- Espérons juste que le comité d'accueil sera nombreux, commenta t-elle finalement en emboitant le pas à son Maïtre

_______________

- Ne les faisons pas attendre d'avantage, alors ! lâcha Corrina en fronçant les sourcils
Qu'ils comprennent définitivement qu'ils sont loin d'être les bienvenus ici, et que rien ni personne ne pourra nous empêcher de les repousser, encore et encore !
Sur ces mots, elle s'élança, courant assez imprudemment vers le lieu où les Cidoniens étaient apparus. Pas question de les laisser libres de leurs actions, pas question de les laisser s'approcher des innocents, pas question d'en laisser un seul en vie. C'était ainsi qu'elle pensait en fonçant, sans le savoir, vers l'endroit où elle retrouverait sa plus grande rivale.
_________________________________

Hé hé, on dirai que le grand jour est arrivé Assassin. S'exclama, quelque part en ville, une jeune femme rousse en se levant de la table ou elle buvait tranquillement un café, pour aller récupérer 2 longues et lourdes haches de combat et les accrochées dans son dos. L'autre jeune femme à qui la rousse s'était adressée se leva aussi et remit en place le morceau de tissus qui lui servait de masque, en se demandant une fois de plus comment elle pouvait manier des armes pareille malgré sa petite taille.

Oui, le temps de faire couler le sang des envahisseur est venus. Dit Assassin en vérifiant que ses jeux de dagues étaient bien sanglés et pendant que sa maîtresse revêtait une longue cape pour dissimuler ses haches.

__________________________________________________

A mort !!!!! S'exclama alors le Cidonien qui avait pris la parole. Et se fut le signal de l'attaque. Les Selkeshs, les Arivans et les soldats Cidoniens chargèrent Dias et Rider. L'un des Arivans pencha la tête en arrière pour lancer un long cri de guerre mais aucun son ne sortit, la tête de la créature ayant volé a plusieurs mètres de son corps. Ces congénères restèrent momentanément immobile regardant le corps de leur semblable s’effondrer. D'un geste souple Dias rattrapa le boomerang qu'il venait de lancer et d'un geste sec le débarrassa du sang qui le maculait.

L'un des cidoniens s'arrêta de courir net et vit son corps de recouvrir de glace, jusqu'à le cristalliser entièrement. Intégra apparus alors aux cotés de Dias, tenant sa lance courte à la main. Hé bien vous savez accueillir les invités indésirables, vous. S'exclama-t-elle.

Rider profita du moment de flottement survenu dans les rangs des Cidoniens pour foncer dans la mêlée. Sans même accorder un regard à Intégra ni a Lancer, elle s'élança. Le premier adversaire qui croisa sa route périt instantanément, trois lames plantées dans le crâne. D'un geste méthodique, elle les dégagea tout en se servant de son autre main pour parer l'attaque d'un monstre qui pensait la surprendre en lançant son assaut sur le côté. Mauvaise idée. Il mourut lui aussi, ayant à peine entrevu l'éclat des lames de Rider lacérant son corps, sectionnant veines et chairs en une attaque d'une simplicité mortelle. Et le carnage continua. Modifiant l'aspect de ses lames de manière imprévisible, enchaînant les attaques sans faire preuve de la moindre logique dont ses adversaires pourraient tirer profit, elle avançait, ne laissant derrière elle qu'un sillage de mort, sans montrer la moindre émotion.

Lancer n'accorda qu'un regard à Dias avant de jauger la situation d'un œil expert, évaluant aussi bien la stratégie des Cidoniens que la technique effroyable d'efficacité de Rider. La femme aux cheveux de feu était positivement impressionnée par le servant de Dias, mais remarqua tout de même qu'elle bridait une partie de son potentiel. Il est vrai que sa consœur privilégiait les lames longues, redoutables dans un affrontement comme celui-ci, mais l'efficacité de cette stratégie ne leurrait pas Lancer. L'autre était sans doute bien plus redoutable dans un combat où elle pouvait se mouvoir avec aisance, sans doute pour privilégier la vitesse et l'agilité. Mais elle s'adaptait assez bien à la situation. Ce fut la conclusion de la réflexion de Lancer, qui finit par s'élancer elle aussi dans la mêlée, remarquant qu'une partie de la horde de Cidoniens essayait de contourner Rider pour l'attaquer sur plusieurs fronts. Espoir mort-né, comprirent-ils sans doute lorsque sa lance exécuta sans la moindre pitié deux de leurs semblables, dans un seul et même mouvement fluide et mortellement ajusté.
- Quelle stratégie déshonorante ! jugea Lancer d'un ton dédaigneux
Même lorsque la victoire s'échappe, jamais il ne faut s'abaisser au pire pour vaincre !
Elle sentit le regard de Rider peser sur elle, et tourna la tête dans sa direction. Leurs regards se croisèrent. Un sourire serein pour l'une, un hochement de tête dénué de la froideur qu'elle arborait pour l'autre. Elles repassèrent à l'attaque, continuant le carnage.

____________

Plus elle approchait du lieu de l'affrontement et plus Estelle se sentait déterminée. Elle avait fini par se faire une raison, accepter le fait qu'elle devrait faire face à des situation similaires pendant tout le temps que durerait la guerre contre les Cidoniens. Elle devait s'endurcir. Elle devait se battre. C'était aussi simple que ça. Mais, ce qui la réconfortait surtout, c'est qu'elle ne serait pas seule. Une pointe de culpabilité émergea, bien vite repoussée. Même si elle avait raté une partie de son invocation, amputant Archer de ses souvenirs, elle était résolue à trouver un moyen pour résoudre ce problème. Mais chaque chose en son temps. Pour l'instant, seul comptait le présent. Il fallait repousser les monstres, coûte que coûte.
Et soudain Estelle aperçut le lieu de l'affrontement. Ils étaient encore assez loin, mais peut être à une distance suffisante pour pouvoir agir quand même. La jeune femme adressa un regard interrogateur à Archer
- C'est assez près pour agir ? demanda t-elle

C'est à toi de me le dire, pour moi la distance n'est pas un problème. Donc à toi de voir si tu es assez prés pour utiliser ta magie sans risque de toucher les autres servants et maître qui sont déjà en train de combattre. Répondit Archer qui était déjà en position de tir, un long arc ouvragé à la main et 3 flèches encochées. Il relâcha la corde de son arc et les flèches partirent se fichant toutes les 3 dans le cou d'un Aviran, qui s'écroula.

Dias vit la créature tomber et remarque les flèches dépassant de son cou, il en déduisit qu'Archer et son maître devaient être dans le coin. Il ne s'attarda pas sur cette nouvelle et bloqua l'épée d'un Cidonien d'un boomerang et lui trancha la gorge de l'autre. Il en frappa un second aux jambes d'un revers de son boomerang, et cueillit un troisième d'un coup de pied au torse avant d'achever celui qu'il avait éclopé.

Intregra restait prés de Dias, et virevoltait entre les Cidoniens avec grâce distribuant coup de lance et vague de glace allégrement. Dés qu'elle en gelait un, elle le frappait de sa lance pour le brisé, le tuant instantanément.

[L'arc d'Archer : ]

Estelle prit le temps d'évaluer la distance, la masse compacte des monstres qu'elle pouvait distinguer sans trop de difficultés. De même qu'elle voyait parfaitement les combattants déjà présents. Elle estimait les distances entre Maitres, Servants et Cidoniens, puis se demanda brièvement combien d'attaques elle pourrait porter. Ce paramètre là, par contre, elle ne pouvait pas le définir avec précision. Tant pis, elle verrait bien.
- C'est suffisant, déclara t-elle avec calme, vidant déjà son esprit pour invoquer son pouvoir
Une brise légère se leva soudain, et Estelle sourit. Il y avait longtemps qu'elle avait renoncé à se servir de ses capacités, sauf à de rares occasions où elle était contrainte de se brider pour éviter d'être repérée. Maintenant, c'était différent. Le vent forcit soudain, commençant à décrire des cercles autour de la jeune femme, faisant voler ses cheveux sans que cela n'altère sa concentration. Elle tendit un bras vers le lieu de l'affrontement, comme pour viser, sans toutefois attaquer.
Prendre son temps, soigneusement délimiter la zone où frapper, respirer calmement. Se laisser porter par le vent.
Estelle fléchit les doigts, son index pointant droit sur un Cidonien un peu au fond de la horde, retint son souffle puis laissa partir son attaque. Un instant plus tard, le monstre s'écroula, transpercé de part en part par une pointe translucide. Raffermissant sa volonté, Estelle enchaîna, sans jamais montrer la moindre faille dans sa concentration.

___________

Si Rider remarqua sans mal la chute de plusieurs combattants monstrueux, elle ne sembla pas s'y intéresser plus que ça. Cela signifiait juste qu'un maître et son servant étaient venus grossir les rangs de la résistance face à la horde, donc rien de bien particulier. Les Cidoniens n'avaient pas été tellement discrets, et le fait que leur première vague se fasse massacrer aussi aisément serait une bonne leçon pour eux. Certes, cela les inciterait à faire appel à des monstres plus redoutables, mais elle ne s'en inquiétait pas. Elle avait été invoquée pour protéger la liberté de la Terre, et, quel que soit l'adversaire, elle le réduirait en charpie, jusqu'à ce que la Mort ou la fin de la guerre ne l'arrête. C'est ainsi qu'elle songeait, combattant aux côtés de Lancer, toujours aussi froide et efficace.

L'un des Selkesh commença à s'agiter et a rugir de douleur tout en frappant le sol a ses pattes. Une tornade noir se déplaçait entre celles-ci et le lardait de coups. Les mouvements de la créature se firent bientôt de plus en plus lent et son assaillant apparut bientôt sur la branche d'un arbre. C'était Assassin et ses Katars dégoulinaient du sang du monstre ainsi qu'un autre produit, visiblement du poison si on se référait au comportement du Selkesh.

Sur la branche d'arbre supérieur, se trouvait la maîtresse d'Assassin, Ele sortie de son dos ses haches et s'élança sur le monstre, les haches brandies au dessus de sa tête, dés qu'il fut à sa portée. Avec force et violence, elle frappa le haut du crâne du monstre, le faisant rugir de plus belle, l'une des haches se planta dans la carapace de sa tête et Ele s'en servit pour grimpé dessus et après avoir sortie son arme du crâne du monstre, entrepris de frapper encore et encore celui-ci.

Elle est folle ma parole. S'exclama Assassin en descendant de son arbre pour retourner larder de coups les pattes du monstre. Les effets du poison d'Assassin rendant le monstre de plus en plus lent, il ne pouvait plus se défendre et bientôt, Ele lui fracassa la tête d'un puissant coup de hache. Elle sauta souplement a terre pour éviter que le monstre l'entraine dans sa chute.

Et Hop, au suivant. Dit elle en s'élançant sur les Cidoniens, Assassin sur les talons alors que le corps du monstre géant s’effondrait derrière elles


Dernière édition par Abriel le Ven 27 Fév - 20:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Nightfangs



Messages : 73
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fate Stay Night   Ven 10 Mai - 17:43

Sabre. Fleuret. Katana. Glaive. Cimeterre. Les lames de tous types d’armes se formaient dans les mains de Rider. Elle jouait avec l’aspect, la longueur, la forme de la lame. Ses coups ne se ressemblaient jamais. Elle était imprévisible. Et décida qu’il était temps d’enfoncer le fer un peu plus profond dans le cuir des Cidoniens. Elle se retira légèrement du combat, le temps de rassembler ses lames triplées pour n’en former plus qu’une seule dans chaque main. Deux katanas finement ouvragés entamèrent alors leur ouvrage meurtrier, épaulés de près par une lance létale, composant une danse de mort à l’esthétique parfaite.
Les lames, quelles qu’elles soient, les tirs lointains, le poison et la magie causaient des dégâts énormes, mais la moisson sanglante était encore loin de son terme. C’est sans doute ce que comprirent les Cidoniens en voyant une dizaine de leurs combattants se transformer en torches vivantes dans des gerbes de flammèches. Corrina apparut alors, ses poings américains solidement logés entre ses doigts, les bras parcourus de flammes et un sourire carnassier aux lèvres, Saber à ses côtés. Sans d’avantage de retenue, la jeune femme prit le temps d’achever les monstres qu’elle avait déjà enflammés. Il était inutile que le feu se propage à toute la meute, risquant alors de blesser Maîtres et Servants. Elle avait beau être impulsive, la blonde flamboyante était loin d’être une idiote. Une fois sa tâche achevée, elle concentra ses flammes dans ses armes, les chauffant au rouge sans que ses mains n’en soient affectées. Aussi vive que son feu, elle parcourut les rangs de monstres, distribuant des coups de genou et de poings parfaitement ajustés, les premiers handicapant les monstres en visant les zones sensibles, les seconds exposant les Cidoniens à des brûlures atrocement douloureuses.

*****

Au loin, sans cesser ses tirs, Estelle constata l’efficacité du feu, et, même à cette distance, entrevoyait l’éclat de cheveux blonds pâle. Elle connaissait la propriétaire de ces flammes, et sa présence ne la réjouissait qu’à moitié. Ils avaient besoin de combattants brillants et déterminés. Mais pas de combattants rancuniers pour rien…
Avec un soupir, la jeune femme tenta une autre tactique, en formant un cercle de ses doigts, désignant ainsi une zone et non plus un adversaire. Elle libéra son énergie, attendant de voir le résultat. Qui fut plus que concluant. Une vingtaine de traits transparents s’élancèrent avec une vélocité renouvelée, transperçant ainsi une bonne dizaine de monstres, qui s’effondrèrent dans des râles d’agonie. Estelle souffla un bon coup. Malgré la dépense d’énergie, elle tenait la cadence. Concentrée, elle fit une autre tentative, sur une zone un peu moins vaste. Et recommença. Encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abriel
Admin


Messages : 129
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 34
Localisation : Bayon

MessageSujet: Re: Fate Stay Night   Dim 19 Avr - 19:10

A mesure des combats, de nombreux corps jonchaient le sol de la clairière, un autre Selkesh fût abattu par Saber, celui-ci se glissant entre ses pattes et lui tranchants net celles-ci d'un puissant coup d'épée, puis alors que le monstre était déséquilibré, il sauta sur l'une des jointures de ses pattes et plongea son arme entre 2 des plaques qui protégeaient le torse de la créature, lui transperçant le cœur.

Dias et Ele se retrouvèrent un moment dos à dos accompagné d'Intégra.

Tiens, salut petite sœur, alors toi aussi tu es un maître. s'exclama-t-il en décapitant un cidonien.

Et oui grand Frère, ça faisait un bail qu'on ne s'étaient vu. répondit de la même manière Ele en coupant les jambes d'un Arivan d'un coup de hache et l'achevant avant qu'il ne touche le sol de l'autre.

Intégra n'en revenait pas que ces deux là badinaient tranquillement tout en se battant.

_________________
Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Nightfangs



Messages : 73
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fate Stay Night   Lun 20 Avr - 19:34

De fil en aiguille, les adversaires se raréfièrent, les cadavres de monstres s'empilèrent, et, au bout de quelques instants supplémentaires, seuls quelques spécimens restaient encore vivants. Une pointe translucide transperça de part en part un Aviran, des flammèches voraces finirent de calciner un Cidonien, tandis que Rider achevait de découper en morceaux un Selkesh, qui, privé de toutes ses pattes et de ses pinces, n'avait plus grand chose de dangereux.
Les derniers monstres succombèrent, aussi bien par les lames que par la magie, tandis que la jeune femme aux cheveux blancs comme neige prenait visiblement son temps pour démanteler complètement son monstre. Au point que Corrina, à court d'adversaires, finit par l'observer faire. Il y avait quelque chose de chirurgical là dedans, de froid et de concentré, constata t-elle. Comme si... A voir le regard de Rider, la flamboyante blonde se fit une raison. Le Servant était effectivement en train d'étudier le monstre, qui ne bougeait plus vraiment d'ailleurs, ce qui n'empêcha pas la jeune femme d'assurer le coup en lui transperçant le cœur.
Elle rendit à ses lames leur aspect normal, les fit disparaître, rejeta ses cheveux en arrière puis se dirigea tranquillement vers Dias, comme pour faire un compte rendu de son combat
Ces grosses bestioles, là, dit-elle en désignant le Selkesh d'un geste vague de la main
Une fois privés de pattes, elles sont a peu près aussi redoutables qu'une tortue coincée sur le dos. Ils devraient penser à envoyer mieux la prochaine fois ! conclut-elle avec un petit sourire
Bon, ça justifiait le découpage intensif de ladite bestiole, se dit Corrina, tout de même impressionnée par ce Servant. Réussir à découper un monstre de cette taille d'une manière aussi clinique et méthodique, en étant aussi menue, ça forçait le respect.
Bon, voilà une bonne chose de faite ! s'exclama la blonde en s'étirant nonchalamment, puis en s'approchant des autres Maîtres d'un pas léger
Je suis Corrina, se présenta t-elle
Et le grand gaillard en armure c'est Saber, mon Servant. Ravie de constater que nous sommes déjà relativement nombreux à pouvoir massacrer de l'envahisseur !

_________________
They're all around me, circling like vultures,
They wanna break me and wash away my colors,
Wash away my colors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fate Stay Night   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fate Stay Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» Fate Stay Night RPG
» Fate Stay Night RPG
» Demande de partenariat avec Fate Stay Night RPG
» La cahutte de God' ~

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Jeux de Rôles :: RP Contemporain-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: