Songe d'une Nuit

Salutation, voici Notre Forum pour les fans de roplay qui souhaitent s'amuser tranquillement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)

Aller en bas 
AuteurMessage
Abriel
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 35
Localisation : Bayon

MessageSujet: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   Ven 24 Aoû - 13:35

Salut,

C'est ici que seront posté les fiches personnage.

_________________
Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Mimixtify

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 24/08/2018
Age : 19
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   Sam 25 Aoû - 19:18

Rosemary Massey



. Fiche d'identité

Surnom : Rosie
Date de naissance : 21 ans
Sexe : Féminin
Nationalité : Américaine
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Fonction : Etudiante universitaire de 3ème année en Biologie
Particularité : Télépathie (Capacité fortement altérée si présence d'alcool ou de drogue dans le sang)


. Apparence

Rosemary a une silhouette fine, faisant plus ou moins 1,70 m pour 55kg. De phototype 3, elle a une peau intermédiaire entre le blanc et le mate, sa lèvre inférieure est plus petite et est d’avantage pleine que la supérieure ce qui lui donne une légère forme en bec de canard. Ses cheveux ondulés sont teints en blonds alors qu’ils sont naturellement bruns et coupés courts, lui arrivant jusqu’aux épaules. Mais ce sont surtout son visage gracile et ses immenses yeux bruns qui la font sortir du lot et la rendent difficilement oubliable. Ses ongles sont en permanence rongés, même en période de non-stress et mis à part un collier ou quelques bracelets de temps en temps, elle ne porte pas énormément de bijoux. Au niveau vestimentaire, elle se préoccupe d’avantage du confort et ne met donc essentiellement que des baskets ou des chaussures en toiles à ses pieds. La plupart du temps, elle s’habille en jeans et blouses ou en robes normales mais jamais en jupe, ce qu’elle déteste. Elle ne se maquille que très légèrement et porte des couleurs ni trop clairs, ni trop sombres pour mieux se fondre dans la masse.

. Personnalité

Adolescente, elle était une jeune fille traumatisée et se méfiant de toutes personnes s’approchant un peu trop d’elle et cela parce qu’elle a été confrontée aux pires horreurs dont l’être humain est capable. Malgré cela, elle s’est toujours battue pour recouvrer une vie normale, notamment en continuant ses études. Avec le temps et elle a pris confiance en elle jusqu’à devenir une jeune femme plus forte et sur d’elle. Désormais, elle ne se vexe plus facilement et se moque de savoir ce que les gens pensent d’elle car grâce à son don de télépathie, elle a vite compris que même les personnes qui vous aiment le plus finiront tôt ou tard par penser quelque chose de négatif sur vous. Elle a choisi les sciences comme études pour justement vaincre ses traumatismes concernant son passé de cobaye humain et a réussi, ainsi nombre de traumatismes liés aux sciences ou à la médecine comme sa peur des aiguilles ont fini par disparaître définitivement. Elle est désormais assez ouverte d’esprit et plus agréable à côtoyer même si ses véritables sourires restent assez rares, ne laissant place qu’a des sourires forcés quand il le faut. Elle peut cependant être très instable au niveau émotionnel si elle se laisse trop envahir par les émotions des gens quand elle lit trop en eux. C’est pourquoi elle limite cette pratique aux situations nécessaires ou juste aux moments de curiosité.

. Histoire

Née en 1980, Rosemary perdit sa mère à seulement 2 ans ce qui fit qu’elle ne fut élevée que par son père, un docteur en chimie travaillant pour Umbrella Corporation.

Son enfance fut cependant des plus normale, n’ayant ni problème scolaire, ni problème de famille.

Les problèmes commencèrent en fait l’été 1996 quand son père décida de trahir Umbrella Corp. en dénonçant leurs recherches illégales sur le bio armement. N’ayant pas assez pris en compte les répercussions qui en découleraient.

En effet, s’en prendre à Rosemary était la meilleure punition qu’Umbrella pouvait imaginer. Choisie comme candidate idéale pour être sujet de test, elle fut enlevée en juillet de cette même année par les forces d’Umbrella alors qu’elle rentrait chez elle.

Emprisonnée dans un complexe secret, elle fut tout d’abord menée à passer toute une série de tests médicaux dans le but de comparer son état initial et son état après l’injection du Virus T. Mais l’enfer ne commença réellement que quand elle reçut l’injection du virus qui s’avéra totalement compatible et fusionnel avec son corps.

On ne l’ignorait pas mais on ne lui parlait pas beaucoup non plus, ce qui n’était pas un problème vu qu’elle arrêta de parler d’elle-même quand elle comprit qu’ils ne la laisseraient pas partir quoi qu’elle puisse leur dire.

Les conséquences de l’injection du Virus T furent l’atroce souffrance des mutations pourtant microscopiques que subirent son cerveau. Ces mutations qui la conduisirent dans un état d’agonie qui lui-même l’emmena aux portes de la mort. Cela jusqu’à ce que les scientifiques finissent par lui donner de la morphine dans l’espoir d’aider son cœur à tenir le coup jusqu’à la fin de l’expérience.

Et c’est pendant ces mutations qu’elle entendit les premières voix qu’elle considéra d’abord comme de la schizophrénie. Des voix qui étaient tout d’abord confuses et incompréhensibles puis qui devinrent de plus en plus clairs pour ensuite devenir parfaitement compréhensibles une fois l’expérience terminée.

Après quelques temps retenue captive, alors qu’elle avait abandonné l’espoir de sortir un jour, une occasion se présenta à elle. Une chance. Un miracle.

L’un des chercheurs avait laissé une paire de ciseaux sur une table de la pièce où elle passait le plus clair de son temps, c'est-à-dire, le laboratoire. Une simple erreur humaine qui suffit à raviver une étincelle d’espoir.

Elle attendit qu’un homme franchisse la porte pour ensuite le poignarder dans le dos.

Profitant de la surprise de ses collègues, elle sortit et s’enfuit, réussissant à se faufiler assez discrètement pour sortir sans se faire voir.

Sa liberté enfin retrouvée, elle retourna chez elle pour découvrir que son père n’y était plus. Avait-il était exécuté ? Elle décida alors de sa cacher chez sa tante.

C’est en le retrouvant quelques années plus tard alors qu’ils se croyaient l’un l’autres morts, qu’elle sut qu’il avait en fait été aidé par un collègue pour fuir l’attaque des soldats à temps mais n’étant pas avec lui, il était déjà trop tard pour sa fille qui avait été la première visée.

Depuis, elle se cache d’Umbrella et se teint les cheveux en blond pour être plus difficilement reconnaissable tout en tentant de vivre normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Mimixtify
Abriel
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 35
Localisation : Bayon

MessageSujet: Re: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   Dim 26 Aoû - 19:30


Kahina Shata

Age : 27
Talents Particuliers : Ambidextre, Hacking, espionnage, infiltration, art martiaux
Métier : Espionne
Description physique : Un physique ravageur, des courbes sensuelles qui attirent les regards, alliés a un sens de la mode hérité de sa mère qui lui permet de se mettre en valeur tout en faisait oublier son existence, car lorsqu'on demande aux personnes à quoi elle ressemble, les réponses des témoins sont toujours vagues. Sans artifice et ou maquillage, Kahina à la peau sombre, un visage fin et séduisant, un sourire mutin et des lèvres pulpeuses toujours fixées dans une moue amusée qui donne l’Impression qu'elle va vous embrasser. Mesurant 1 mètre 80, elle est donc plutôt grande pour une femme, mais a une taille fine et un corps athlétique, issue de ses années d'entrainement à la gymnastique pour la souplesse ou aux combats pour se défendre, ses bras et ses jambes sont musclés, mais pas de manière voyante, il faut la toucher pour le savoir et y laisser des dents et finir à l'hôpital, la demoiselle n’appréciant pas d'être tripotée par des inconnus.  Ses cheveux noirs comme le plumage d'un corbeau et ses yeux d'un bleu azuré, lui viennent de ses parents biologiques, issues d'une peuplade rare d’Afrique, ayant la peau et les cheveux sombres mais de magnifiques yeux bleus. En vêtement, elle porte de tout selon ses envies et la situation, mais affectionnant les tenues qui lui permettent de se mouvoir avec le plus d'aisance.

Description morale : Impassible, est le première mot que ses clients utilisent pour la décrire, enfin pour les rares à l'avoir rencontrée directement, d'une capacité de concentration hors norme, en partie due à son entrainement, Kahina se focalise totalement sur son objectif quand elle travail, et est capable d'éradiquer les obstacles qui se mettent en travers de son chemin sans sourciller et sans état d'âme, si ça s’avère nécessaire,et donc elle n'hésite pas non plus a avoir recourt à des mesures extrêmes pour obtenir ce qu'elle veux, séduction, torture, chantage, vol, meurtre, pour le meurtre ce n'est que pour les cas les plus extrêmes et que sa mère Magueritte DeVillier, lui ai donné l'autorisation de tuer, car laisser des cadavres dans son sillage est généralement mauvais quand on se fait appelé Black Panther, et que sa spécialité étant de ne laisser aucune trace de son passage, physiquement ou virtuellement. C'est ce qui a fait sa réputation et celle de sa mère adoptive avant elle. En privé, elle est très douce et aimante avec cette dernière, bien qu'elle soit très stricte sur son entrainement, chose qui n'as pas changer depuis son adoption.

Histoire : Né en Somalie, elle perdit ses parents à l'âge de 3 ans suite à une épidémie. Elle fut placée dans un orphelinat aux conditions de vie déplorable, par chance elle n'y resta pas longtemps, une française vint l'adopter et l'emmena avec elle juste avant que des émeutes éclatent dans la région. Elle arriva donc en France avec sa nouvelle mère, Margarette DeVillier. Elle eu alors une vie calme, ponctuer de jeux un peu étrange mais très amusant. Comme de devoir se glisser entre des cordes ou il était accrocher des clochettes, sans les toucher, si elle le faisait, elle recommençait. Un autre consistait a entrer dans une pièce de la maison, sans que la nourrice ne la vois. Si elle réussissait, elle devrait prendre un objet et le rapporter à Margarette, qui lui donnerai des sucreries, si elle se faisait remarquer, elle devait attendre un peu et recommencer. L'enfant qu'elle était ne comprenait pas encore l'utilité de ses jeux, mais pour faire plaisir à sa maman, elle s'appliquait, en plus elle avait droit a de délicieux bonbons ou des jouets quand elle réussissait. Avec les années les jeux devenaient de plus en plus compliqués, mais Margarette lui expliquait gentiment et patiemment comment passer, comment distraire les personnes qui étaient éventuellement sur son passage. Elle faisait aussi son éducation, lui enseignant tout ce que une jeune fille devait connaître du monde qui l'entourait, lui donnant goût à la littérature tant est bien que les récompenses des jeux dévirent des livres plutôt que des jouets, lui enseignant l'histoire, les mathématiques et toutes les matières générales. A six ans, vint aussi l'entrainement physique, d'abord une simple course à pied ou à vélo dés qu'elle su en faire, puis le début de l'apprentissage des arts martiaux.

A dix ans, Kahina alla dans un collège privé de Paris, bien sur sa couleur de peau lui valu pas mal de moquerie et de farce, qui cessèrent rapidement quand elle commença à se rebiffer et ce avec beaucoup de violence, elle envoya même un garçon plus vieux qu'elle à l’hôpital. Elle mit bien sur en application les enseignements de sa mère dans cette histoire, et en dehors de celle-ci personne ne cru que s'était une petite qui bien que grande mais menue avait put brisé ainsi la jambe du gamin. Sa mère la félicita de ne pas s'être fait prendre, mais l'enjoignit a se montrer beaucoup plus discrète à l'avenir. C'est aussi a cette période que Margarette aperçus que Kahina était ambidextre, elle servait aussi bien de la main gauche que de la droite dans ses activités et cela sans gène. Elle pensa a inclure le développement de cette particularité dans ses jeux et exercices.

Margarette finis par lui raconter qui elle était vraiment à son quinzième anniversaire. Elle lui raconta ou elle fût adopter, et le peux qu'elle savait de ses parents. Elle lui apprit aussi quel métier elle exerçait et l'espoir qu'elle avait en la jeune fille de reprendre son flambeau. Kahina comprit alors la signification de tous les jeux de son enfances, ainsi que des actuels. Et ainsi Margarette lui proposa un choix, qui changerai complètement sa vie, soit elle décidait de suivre ses pas et de devenir la prochaine Black Panther, espionne et voleuse, soit de rester une jeune fille normale et de vivre une vie tranquille. Kahina n'hésita pas très longtemps avant d'accepter de prendre le relais, elle aimait les jeux, et ce que lui avait raconter Margarette promettait des activités d'autant plus passionnante. Elle arrêta donc l'école pour prendre des cours particuliers à la maison et continuer son entrainement dont la difficulté augmentait d'année en année. Avec l'arrivée des nouvelles technologies, Margarette, lui suggéra de s'initier à leurs fonctionnements et aux moyens de les contourner, voir d'en prendre le contrôle, ajoutant ainsi de nouvelles connaissances et compétences à celles qu'elle avait déjà. C'est vers ses 16 ans qu'elle commence à se confectionner une collection de couteaux, de toutes tailles et formes quelle pouvait dissimuler partout sur elle, et a s'en servir sur les idiots qui devenaient trop entreprenant quand elle sortait, et elle du admettre qu'elle adorait les cris qu'ils poussaient quand assommés, et se réveillant attachés, elle les entaillaient lentement, leur inculquant le respect des dames dans la souffrance. Bien sur cela remontât aux oreilles de Margarette qui lui confisqua sa collection tant qu'elle n'avait pas appris a régler ce genre de soucis avec un peu plus de calme et de standing. Les années passèrent avec plus de calme, Kahina mettant ses "hobbies" au services de son travail, elle apprit pendant ses années le maniements des armes à feu et d'autres gadgets pour ses missions, bien sur elle apprit a tuer, de différentes manières, différentes armes, voir avec aucunes, ou des armes improvisées. Elle commença les missions en tant que Black Panther à vingt ans, et depuis, mène une vie d'espionne/cambrioleuse, pleine de rebondissement.

_________________
Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Abriel
Admin
avatar

Messages : 136
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 35
Localisation : Bayon

MessageSujet: Re: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   Lun 27 Aoû - 19:31


Belerone Meredith

Age : 23 ans

Talents Particuliers : Surdouée très intelligente, calme, froide, manie les armes blanches et armes à feu, arts martiaux.

Classe : 4e année de virologie et biogénétique

Description physique :

Belle jeune femme aux cheveux d’ébène, Meredith se remarque aussi par ses mensurations qui font tourner les têtes, grande pour une femme (1m85), elle ne porte que très rarement des talons, préférant des chaussures plates pour qui sont plus confortable. Sa démarche altière et son visage fin lui donne l'air d'une princesse ou d'un ange, ses yeux verts émeraudes observant ses interlocuteur d'un air mutin, ses lèvres roses toujours étirées en un fin sourire mettant en évidence son grain de beauté. Mais il est préférable de ne pas se fier à son apparence de working girl ou d'intello quand elle est en blouse. Elle s’entraîne à de nombreux arts martiaux depuis l'enfance. Ses vêtements moulants ne cachant en rien sa musculature plutôt développée, obtenue grâce a un entrainement draconien, pour une étudiante, elle est parfaitement capable d'envoyer des gens à l'hôpital. En dehors des cours, elle aime s'habillé simplement, portant des jeans ou des joggings avec des baskets et des t-shirt, pour les cours, elle porte des chemisiers avec pantalons, parfois des robes,le tout épousant ses formes à la perfection et sa blouse par dessus.

Description morale :

Si vous penser que son fin sourire et ses yeux rieurs font de Meredith une femme facile à approché et a mettre au lit, passer votre chemin ! Vous y laisserez des plumes et votre argent dans le meilleurs des cas, des dents ou certaines parties de votre anatomies dans les pires. Son visage d'ange cache parfaitement une femme sadique et sans pitié malgré son âge. Elle n'hésite pas à user de violence si on l'importune de trop, et peut importe que ça soit un homme ou une femme. De plus son intelligence hors norme l'a rend hautaine, comme elles songes à plusieurs choses à la fois, elle s’énerve quand les autres n'arrive pas à la suivre. Perfectionniste, elle attend le meilleur des autres, mais surtout d'elle même. Une fois qu'elle se laisse approcher, on découvre une jeune femme aimante et passionnée, adorant sa famille et ses rares amis.

Histoire :

Né en Italie à Naple, Meredith n'a que très peux connus son pays d'origine dans son enfance, ses parents chercheurs, étaient toujours en déplacement pour leurs recherches et ils l'emmenait avec eux, elle vécu ainsi en France, aux USA, en Russie, c'est à 5 ans qu'on remarqua son QI très au dessus de la moyenne, elle avait rapidement acquis les rudiments de trois langues, et avait un don certains pour les mathématiques. Ses parents décidèrent alors de lui offrir des cours pour la stimuler et accroître ses connaissances, Meredith montrant une grande soif d'apprendre. à 10 ans elle parlait déjà couramment anglais, français et russe, et commençait à s’intéresser aux travaux de ses parents sur les virus. Elle continuait ses études avec des précepteurs qui avaient de plus en plus de mal à suivre la petite, tant elle apprenait vite, elle obtint ses diplômes en candidat libre, et a 15 ans entra à l'université, elle se passionnant pour la génétique et la virologie, en partie pour pouvoir travailler avec ses parents.

En paralléle de ses études, elle s'initia aux arts martiaux ainsi qu'aux maniements des armes, aussi bien blanche que à feu, ses parents s'inquiétant qu'elle vive seule aux Etats-unis, elle leur montra ainsi qu'elle savait se défendre.

_________________
Même en Enfer Régner est digne d'ambition. Mieux vaut régner en Enfer que servir au Ciel.

Pas de Victoire sans Souffrance.
Pas de Liberté sans Sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songedunenuit.forums-actifs.com
Iskaras

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/08/2018

MessageSujet: Re: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   Mar 4 Sep - 19:25


Peter Fisher


Age : 40 ans

Talents Particuliers : Débrouillard, malin, instinct de survie apprit jeune lors de sorties en camping, mais à la dure. Il a quelques connaissances en informatiques, et est très doué pour concevoir des armes de fortunes.

Métier : Infirmier

Physique : Aucun signe particulier. Homme de quarante ans, de type caucasien, faisant dans les un mètre soixante-dix-huit. Cheveux Châtains, yeux olive, il arbore toujours une barbe de quelques jours. Son aspect n'ayant pas beaucoup d'importance pour lui, il néglige souvent sa coiffure ou se raser. Sinon, il n'ai pas amateur de parfum non plus. Côté vestimentaire, il apprécie surtout les chemises de couleurs unis avec une belle veste soit en jean ou en cuir, avec un pantalon en jean gris sombre. Il porte toujours la montre que lui à laisser son père avant de disparaître à son poignet.
Sinon il n'est pas quelqu'un d'imposant. Il fait même très maigre. Pourtant, il n'est pas dépourvu de force, bien au contraire. Un minimum svelte, il s'entraîne tous les matins chez lui afin de se maintenir en forme. Sinon, niveau expression, il semble toujours avoir l'air triste, riant presque jamais. On peut le voir sourire, mais c'est très rare. Et on se demande même s'il se rend compte de son état ou si c'est naturel.

Psychologie : Peter est connu pour être quelqu'un de très calme. En réalité, il ne laisse que rarement exprimé ses émotions. Personnage de nature posé, il prend toujours le temps de réfléchir avant d'agir. Ainsi, il peut élaborer une stratégie ou trouver une solution, de plus, il sait maîtriser son stress. Par contre, attention à ne pas le pousser à bout, car s'il venait à exploser, ce qui est rare, il peut se montrer effrayant, devenir presque imprévisible. Mise à part cela, on dirait qu'il est toujours triste. Car il ne sourit presque jamais, voyant que peu d'occasions pour lui de le faire. Et il ne parle presque jamais de son passé, n'y voyant pas l'utilité. Par contre, c'est quelqu'un au grand cœur, qui ne peut s'empêcher de jouer au héros quand quelqu'un crie au secours. Il n'est pas du genre à laisser quelqu'un derrière lui, et fera tout pour sauver tout le monde. Même s'il est coincé, dépourvu de compétences demandé ou sur le point d'y rester, Peter viendra au secours, au dépens de sa propre vie. Ce n'est pas pour rien qu'il est devenu Ambulancier.

Histoire : Si vous imaginiez une histoire larmoyante et pleines de péripéties, vous risquiez d'être déçus. Evidemment, Peter connue quelques déboires, mais en rien de spectaculaire. Mais on vous en laissera pour juge. Tout d'abord, le futur Ambulancier était né dans une petite ville au nord des Etats-Unis. Issus d'une famille modeste, il grandit en tant qu'enfant unique normalement. Et comme tout enfant de son âge, il rêvait de devenir policier ou pompier. Jusqu'à ses dix ans, tout semblait fonctionné. Sa mère s'occupait de lui avec amour, son père qui travaillait pour le compte d'une firme pharmaceutique, faisait bien vivre les siens, les abritant du besoin. Mais tout ceci ne durera pas bien longtemps.

Alors que Peter et sa mère rentrèrent chez eux, après une course, ils trouvèrent le chef de la maison allongé par terre. Allant mal, son corps était couvert d'étranges plaques vertes et il souffrait. Sans attendre, son épouse appelant les urgences qui menèrent le malade le plus vite possible. Chambouler, sa famille vint e retrouver à l'hôpital. Pencher au-dessus du lit de son père, ce dernier offrit comme cadeau d'adieu à son unique enfant, sa montre venant de son propre père, sachant qu'il n'allait pas survivre. Mais au moment de lui révéler quelque chose d'important en lien à son travail, il s'éteint.

Bouleverser, Peter vécu seul avec sa mère, qui fit son mieux, malgré le chagrin, d'élevé son fils. Le jeune garçon fut tellement marqué par cette tragédie, qu'il passa le restant de sa vie à se préparer à venir en aide aux gens en dangers. Il commença par des sorties de survies. Auprès de club et avec des amis, il apprit comment survivre en forêt, pour qu'en cas de crise, il saura comment aider les siens à survivre. Puis, se souvenant des ambulanciers qui ont tout fait pour sauver son père, il suivit la formation pour en devenir un.

Il fut même promu dans sa classe, obtenant une des meilleurs notes et commença à travailler pour des cliniques privés avant de s'attaquer aux hôpitaux. Toujours disponible et dévoué, on lui fit facilement confiance et tout le monde apprécier son humanité envers les victimes et le proches, cherchant toujours à se montrer rassurant. Mais suite à un incident, ou une intervention c'était mal passé, on porta peinte contre Peter, le jugeant comme responsable d'un décès. Et pour sauver les apparences, Peter fut sacrifier.

Chagriner d'avoir perdue le métier de ses rêves pour une chose dont il n'était pas responsable, il eut du mal à trouver quelque chose d'autres pendants quelques années. Jusqu'à ce qu'une université, accepte e l'engager mais en tant qu'Infirmier, étant toujours en disgrâce…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clarke

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 04/10/2018

MessageSujet: Re: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   Jeu 4 Oct - 17:34



Surnom : Clarky
Date de naissance : 24 ans
Sexe : Féminin
Nationalité : Américano-Norvégienne
Orientation sexuelle : Homosexuelle qui s’assume o/
Fonction : Etudiante en 4ème année en Criminologie
Particularité : combat au corps à corps ou à l’arme blanche, armes à feu (sniper ou fusil d’assaut – elle aime pas les petits calibres c: ),  ouïe très fine.

Physique : Clarke est une jeune femme séduisante mais assez atypique. Après tout, on ne voit pas beaucoup de femme aussi jeune qu’elle arborer des cheveux blancs comme elle le fait. Mais cela ne lui a jamais posé un problème bien au contraire elle adore la couleur de ses cheveux et n’a aucun souci à les laisse voler au vent en toute liberté.

A part sa crinière albinos, elle a des yeux verts curieux qui s’intéresse à tout. Parfois vous aurez même l’impression qu’elle vous transperce d’un seul regard. Le reste des traits de son visage son fins et bien dessinés ce qui lui donne un visage tout à fait agréable à regarder.

Pour ce qui est du corps, elle n’est pas petite. Elle mesure un bon mètre soixante quinze et à tout ce qu’il faut là où il faut. Des formes généreuses sans n’ont plus être exubérante au possible. Une musculature également bien dessinée dû à un entraînement quotidien avec sa jumelle chaque matin depuis sa plus tendre enfance.

Niveau vestimentaire, il faut que ce soit confortable, c’est tout ce qu’elle demande, elle ne fait pas vraiment d’effort pour être féminine sinon plutôt du genre garçon manqué même. Baskets, jean et t-shirt c’est bien son genre. Après cela peut arriver qu’elle y mette un peu plus du sien, mais les occasions sont vraiment très rares. Elle fera des efforts surtout pour sa famille, genre les anniversaires de ses sœurs ou ce genre de choses et encore, ses deux sœurs n’étant guère plus féminine qu’elle, elle n’a pas besoin d’en faire des caisses. Bref, c’est un peu à la va comme je te pousse les vêtements avec elle. Simple et sans prise de tête.


Mental : Alors d’abord, tu apprendras vite que si elle t’apprécie un minimum elle va te taquiner très souvent. Elle aime bien ça dès qu’elle en a l’occasion elle ne peut pas s’en empêcher. C’est un peu comme sa marque de fabrique. C’est peut-être aussi une façon de voir un peu tes limites et te pousser à bout. Mais généralement, cela reste quand même gentil.

Sinon dans ses études elle a la réputation d’être sérieuse. Elle ne laisse rien au hasard et ne laisse aucune place à l’humour. Elle est plus concentrée que n’importe qui et tant que l’objectif n’est pas atteint elle ne se déridera pas. Elle préfère d’ailleurs se méfier de tout, elle part sur le fait que tout peu arrivé et qu’il vaut mieux être sur ses gardes à tout instant. Elle est donc toujours prête et reste concentré sur son objectif jusqu’à son accomplissement. Cela amène le fait qu’elle est très impliquée dans tout ce qu’elle entreprend. Peu importe ce que c’est à partir du moment où elle est impliquée, elle mettra toute son énergie dans la tâche.

Malgré son sérieux elle est parfois bien trop téméraire. Elle agit bien plus vite qu’elle ne réfléchit et parfois elle manque de se blesser gravement à cause de son imprudence répétée. Elle se fait souvent rabrouée par ses sœurs pour ça. Pourtant elle continue, car c’est ancré en elle. Dès qu’elle voit quelqu’un qui est en danger, elle sautera sur la première occasion pour tenter de sauver cette personne peu importe les risques qu’elle encourra.

Elle est aussi très impulsive. Ceci dans le sens où elle ne supporte pas qu’on dise du mal des gens qui lui sont cher. Autant supporter les brimades à son encontre ce n’est pas un problème, mais si on décide de s’en prendre à ses proches, là elle devient incontrôlable et celui qui a osé ouvrir sa gueule il s’en prend plein la tronche. Pareil si on ose faire du mal à ses mêmes proches on signe juste son arrêt de mort bien plus tôt que prévu. Bon vous n’inquiétez pas elle ne tue pas non plus, vous imaginez si elle écorchait vif dès son plus jeune âge ? Les gamins qui embêtaient sa plus jeune sœur aurait été dans la mouise. Heureusement pour eux, elle et sa jumelle se contentait juste de les bastonner un peu qu’ils comprennent la leçon ou alors de leur enfoncer la tête dans le bac à sable histoire de plus jamais recommencer.

Même si elle s’emballe vite quand il s’agit de s’en prendre à ses proches, ça n’empêche pas qu’elle peut être très patiente sur d’autres choses. Tout ce qui est enquête ça lui réussit bien après tout elle étudie la criminologie donc c’est mieux. Elle aime beaucoup le dessin aussi et pourrait y passer des heures sans se lasser même si parfois elle va effacer pendant quinze ans un seul truc pour le refaire de manière parfaite à ses yeux. Ce qui montre un côté persévérant. Elle ne se laisse pas abattre dans l’adversité. Ce n’est pas un obstacle qui va l’empêcher d’arriver à son but. Un obstacle si ça ne peut pas disparaître ça peut au moins se contourner.

La ruse est quelque chose qu’elle maîtrise bien aussi. Etant curieuse de tout, elle a différentes manières de réfléchir à un problème et trouve toujours une manière de le résoudre, même si c’est parfois bien trop imprudent pour être viable cela dit. Mais elle s’en fiche pas mal, là aussi vous l’aurez compris. Pas qu’elle soit indisciplinée, mais pour elle tant qu’on ne tente pas un truc on peut pas savoir avec certitude si ce n’est pas la bonne chose à faire, donc elle tentera le truc même si ça veut dire se mettre dans les problèmes jusqu’au cou.

Elle se montre aussi très bagarreuse. Quand on touche à sa fierté. Elle n’aime pas qu’on la dénigre si c’est de façon gratuite sans raison valable derrière. Elle accepte les critiques, mais faut pas pousser non plus quoi. Donc du coup, elle a tendance à avoir le poing facile étant experte en combat rapproché.

Sa famille est ce qu'elle a de plus cher. Elle leur est totalement dévouée que ce soit à ses sœurs ou à son oncle. Son père elle ne le compte plus dans l’équation depuis qu’il a sombré corps et âme dans son travail après la mort de leur mère. Elle fera tout pour sa famille et est même prête à se sacrifier si ça doit se faire, car elle ne supporterait pas de perdre l’un d’eux. Ils sont tout ce qu’il lui reste et il est hors de question que quiconque ne les touche sans passer d’abord par son évaluation. Autant dire que le moindre copain ou la moindre copine niveau relation amoureuse dira-t-on sera soumis à un test avant qu’elle ne laisse la liberté de mouvement pour séduire une de ses soeurs.

Voilà je dirais que c’est un bon descriptif de notre chère Clarke.


Histoire :Vous voulez savoir comment j’en suis arrivé là où je suis ? C’est du costaud comme question-là. Faut carrément que je vous raconte ma vie. Sérieusement c’est ce que vous souhaitez ? Bon vous avez de la chance on va dire, car je suis de bonne humeur et que j’ai du temps devant moi.

Mes parents se sont rencontrés sur leur lieu de travail. Après tout, c’est souvent le cas pour les couples. La plupart se forme sur leur lieu de travail donc jusque-là rien d’extraordinaire. Elle était pilote de l’air et lui infirmier à l’hôpital de l’armée. Il se rencontrèrent un jour que ma mère fut blessé après l’essai d’un nouvel avion qui n’était encore qu’un prototype et donc pas encore assez sécurisé il faut croire. D’après ce que me raconta ma mère par la suite ils s’intriguèrent mutuellement, mais n’eurent pas le temps de faire plus ample connaissance. C’est elle qui vint donc le voir plusieurs fois afin d’apprendre à le connaître pour ensuite commencer à faire des sorties ensemble jusqu’à ce qu’ils se mettent officiellement ensemble.

Bon je vous passe les détails, ils ont fini par nous avoir avec ma jumelle. Deux pour le prix d’un ça commençait bien et pourtant ils furent tout deux très heureux de nous avoir. Le fait que l’on soit deux ne les dérangeait aucunement bien au contraire. Nous étions deux sœurs jumelles Aela et moi.

Cependant, nous étions fausses jumelles, donc on arrivait quand même à nous distinguer l’une de l’autre, mais plus en grandissant. Petites, on était vraiment très similaire et surtout tellement soudées qu’on ne faisait rien l’une sans l’autre. Après nous, notre petite sœur arriva trois ans plus tard, la petite Lena. Bref, c’était une grande famille qu’on avait là. On voyait aussi souvent notre oncle, du côté maternel, parce qu’il venait nous rendre visite étant plutôt proche de maman.

Bref, notre enfance était plutôt banale, mais heureuse et pleines de bons moments. Notamment quand moi et Aela on embêtait Lena, mais quand on fut en âge de d’apprendre à se battre ma mère commença à nous initier voyant qu’on était très réceptive à son métier et voulant en faire le nôtre. Du moins aller dans l’armée. On voulait aider les gens et notre mère ayant toujours été notre héroïne c’est tout naturellement qu’on a voulu suivre son exemple. Lena n’était pas pareil, elle était plus branchée mécanique et beaucoup moins combat, mais elle aidait très bien aussi à sa manière. Notre mère commença donc à nous entraîner à partir de sept ans. Tout y passa, mais au départ c’était surtout le corps à corps puis vers les douze ans elle nous forma aux armes blanches comme arme à feu découvrant une spécialité de corps à corps chez moi et de certaines armes blanches (surtout les épées).

Malheureusement ce qui ne fut pas du tout prévu, fut la mort subite de notre mère. Nous avions seize ans avec Aela quand ça arriva tandis que Lena n’en avait que treize. Même si elle était plus jeune elle était en âge de comprendre comme nous et le vécu très mal. Mais elle fit en sorte de ne pas le montrer en se réfugiant à corps perdu dans ses études tandis que mon père fit de même ne faisant même plus cas de nous à cause de son chagrin bien trop grand. La cause de la mort ? Eh bien, notre mère n’étant pas du genre à avoir peur s’était portée volontaire pour essayer un nouveau prototype d’avion, mais personne n’avait prévu que le fameux prototype explose en plein vol, emportant notre mère avec lui. Ce fut fulgurant et la douleur était inimaginable. Une chose que je pensais ne jamais vivre ou alors que bien plus tard, mais il avait bien fallu ouvrir les yeux sur la réalité. Ma mère était morte et notre père ne nous voyait plus bien trop malheureux de chagrin. Si bien que Donald fut le seul à faire en sorte que l’on ne manque de rien. Il fut là à chaque fois qu’on avait besoin de lui.

Moi comme Aela ne savions pas comment évacuer notre tristesse jusqu’à ce que chacune d’entre nous trouve sa voie. Je partis faire des études en faculté de criminologie pour pouvoir entrer dans la police. Je voulais aider les gens, mais l’armée je ne voulais plus en entendre parler. De savoir ma mère décédée à cause d’eux me rebutait au plus haut point. Aela elle entra dans l’armée, mais je ne lui en voulais pas je comprenais que c’était un moyen pour elle de se rapprocher de notre mère et de ne pas l’oublier.

A partir de là notre relation fut moins fusionnelle, mais on continue à sa voir encore très régulièrement, même si chacun mène sa vie à présent. Lena pareille, elle continue ses études en mécanique pour devenir surement ingénieur. Je la verrais bien genre dans la NASA ou un truc dans le style, mais quoiqu’elle fasse je serais fière à n’en pas douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Survivre parmis les morts V2 (Fiche perso)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche Technique de Kaneki Ken (validée)
» Imrik
» Dorian Ombrefiel
» Blaise Zabini
» [Idée de "campagne"] Shadowrun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Songe d'une Nuit :: Annonces et Inscription aux RP-
Sauter vers: